9 Conseils Pour Gérer son Angoisse hyperbolique dès Maintenant !

par



L’angoisse est un problème très répandu, car il touche des millions de personnes dans le monde.
Fort heureusement, il est possible de calmer une angoisse qui devient hyperbolique avec les bons outils.

Lorsque vous vous sentez anxieux, vous pouvez vous sentir coincé et ne pas savoir comment vous sentir mieux.

Vous pourriez même faire des choses qui alimentent involontairement votre anxiété.

Par exemple, vous pourriez vous focaliser sur l’avenir et vous laisser emporter par une multitude de scénarios.

Comment vais-je réduire mon angoisse hyperbolique tout de suite ?
Et si je commence à me sentir plus mal encore ?
si je n’obtiens pas mon prêt que va t’il se passer ? Et si je ne réussi pas l’examen ?

Vous pourriez vous juger et vous critiquer toute la journée concernant votre crainte et vos inquiétudes. Vous pourriez même croire que vos pensées négatives, dans le pire des cas, sont des faits avérés.

Heureusement, il existe de nombreux outils et techniques que vous pouvez utiliser pour gérer efficacement l’a crainte ressentie au quotidien.

Mes conseils pour Gérer votre Angoisse Hyperbolique

1. Quels sont les effets de la respiration profonde ?

« La première chose à faire lorsque vous êtes anxieux est de respirer profondément », a déclaré Tom Corboy, fondateur et directeur exécutif du Obsessive Compulsive Disorder Center de Los Angeles.

La respiration diaphragmatique profonde est une technique puissante pour réduire l’anxiété car elle active la réponse de relaxation du corps.
Elle aide le corps à passer de la réponse de lutte ou de fuite du système nerveux sympathique à la réponse détendue du système nerveux parasympathique.

Il ne s’agit pas simplement d’une modification de respiration, mais d’un changement total et conscient dans l’utilisation du cerveau.

2. Quel est l’effet de l’acceptation sur vos Hantises ?

Rappelez-vous que l’anxiété et l’angoisse ne sont que des sentiments, comme tous sentiments, en vous rappelant que l’effroi n’est qu’une réaction émotionnelle liée à l’angoisse, vous pouvez commencer à l’accepter.

L’acceptation est essentielle car essayer de se débattre ou d’éliminer la peur, l’aggrave et l’amplifie systématiquement.
Cela perpétue simplement l’idée que votre anxiété et votre angoisse sont intolérables et cette pensée restera ancrée dans votre subconscient !

Mais accepter cette inquiétude ne signifie pas l’aimer ou se résigner à une misérable existence.

Cela signifie simplement que vous gagneriez à accepter la réalité telle qu’elle est à ce moment-là. L’essentiel est que le sentiment de crainte n’est pas idéal, mais qu’il n’est pas non plus intolérable.

3. Comment la Science Moderne permet de mieux Comprendre Nos Afflictions ?

La science a beaucoup évoluer et fait partie des outils pour ne plus être angoissé(e).

Si vous faites partie des millions de gens qui souffrent d’angoisse persistante, alors il serait grand temps de rendre visite à votre médecin.
Calmer ses frayeurs n’est plus un sujet tabou, vue les progrès que connait le domaine des médicaments et les options de traitement, plusieurs possibilités existent qui vous aideront à traiter efficacement votre détresse.

Un médecin peut vous prescrire le traitement dont vous pourriez avoir besoin. N’hésitez pas, à cet effet, à consulter plusieurs spécialistes afin d’obtenir un avis objectif sur le traitement médicamenteux adéquat.

4. Comment agit le refoulement de vos émotions sur votre angoisse hyperbolique ?

Les émotions refoulées empêchent de ne plus être angoissé(e).

Trouvez quelqu’un à qui vous confier, professionnel ou non, puis partagez vos problèmes d’angoisse et de crainte avec cette personne.

Libérer vos sentiments en parlant à une personne sympathique peut vraiment faire la différence et son oreille attentive pourra vous permettre de calmer les angoisses.

Lorsque vous refoulez vos sentiments, vous ne faites que les temporiser.
Il serait donc mieux de les affronter dés qu’ils surgissent, avec l’aide d’une personne.

5. Comment votre Subconscient Utilise vos craintes

La psychiatre reconnue mondialement Kelli Hyland, a vu lors de ses études, la manière dont le cerveau d’une personne peut lui faire croire qu’elle meurt d’une crise cardiaque, alors qu’elle est en train de vivre en réalité une crise de panique.

Elle a rappelé à cet effet une expérience qu’elle avait vécue en tant qu’étudiante en médecine.

«J’avais vu des gens faire « visiblement » des crises cardiaques et avoir l’air si mal…alors que ces personnes faisaient une crise de panique, et ça avait exactement la même apparence. Un psychiatre sage, gentil et expérimenté est venu vers le patient et lui a doucement et calmement rappelé qu’il n’allait pas mourir d’une crise cardiaque, et que son subconscient était en train de lui jouer des tours. Cela m’a aussi calmé et nous sommes restés tous les deux avec lui jusqu’à ce que la crise de panique soit terminée. »

Aujourd’hui, le Dr Hyland, qui a un cabinet privé à Salt Lake City, dit la même chose à ses patients:
« Cela aide à éliminer la honte, la culpabilité, la pression et la responsabilité des patients vis-à-vis de leurs crises de panique« .

6. Comment le contrôle de vos émotions amène le calme

Faire l’effort de maîtriser vos émotions peut vous aider à empêcher les troubles d’angoisse.

Les émotions négatives ne feront qu’exacerber vos sentiments d’appréhension. Apprenez à vous détacher de ces émotions et vous constaterez une amélioration graduelle des choses.

Nous vous conseillons d’ailleurs un livre très intéressant sur la puissance de la pensée positive; ce pouvoir nous l’avons tous, celui de modifier notre perception, pour qu’elle nous serve avant toute chose.

7. Comment l’esprit de Logique permet d’agir contre l’angoisse hyperbolique ?

Quand les gens sont anxieux, leur cerveau commence à trouver toutes sortes d’idées bizarres, dont beaucoup sont très irréalistes et peu susceptibles de se produire.

Par exemple, si vous devez sortir de chez vous pour passer un oral d’examen:

Des pensées comme «Oh mon Dieu, si je sort dehors une voiture peut me faucher ; ou si je passe à l’oral je vais me ridiculiser » peuvent tout à fait traverser votre cerveau.

Oui, vous pouvez être anxieux ou anxieuse, et vous pouvez même sortir de chez vous et vous ridiculiser à l’oral. Mais la pire chose qui puisse arriver, c’est que la personne qui vous verra, verra bien d’autres candidats, et plus jamais vous ne la reverrez. Demain elle vous aura complètement oublié.

Grand-eveil.fr vous conseille d’ailleurs de questionner la logique de vos pensées avec ces questions :

  • Cette inquiétude est-elle réaliste ?
  • Est-ce vraiment susceptible de se produire ?
  • Si le pire résultat possible se produisait, qu’est-ce qui se passerai ?
  • Puis-je gérer ça ?
  • Que pourrais-je faire ?
  • Sur quoi ai-je le contrôle ?
  • Si quelque chose de mauvais se produit, qu’est-ce que cela pourrait signifier pour moi ?

8. Quel est l’effet du travail sur l’inquiétude et l’angoisse ?

Calmer son angoisse avec le travail permet de s'occuper l'esprit et de ne plus être angoissé(e)

S’occuper l’esprit et les mains est une excellente façon de reprendre le dessus sur vos émotions.

Lorsque vous êtes oisif, votre esprit vagabonde et bien souvent, se focalise sur des pensées négatives et encombrantes.
Occupez votre esprit et votre corps pour qu’ils fonctionnent de manière coordonnée et qu’ils puissent contribuer à calmer vos frayeurs.

8. Quels sont les effets de l’activité physique sur la crainte émotionnelle ?

Calmer son angoisse avec la marche permet d'occuper son corps et de ne plus êtres angoissé(e)

Ne restez pas assis longtemps pendant la journée, c’est mon conseil.

Si vous y êtes obligé au bureau, profitez de la pause pour faire des exercices et pour marché un peu !

Levez vous aussi souvent que possible, restez actifs à la maison, en marchant régulièrement et en passant moins de temps
devant la télévision.

Nos modes de vie actuels vont totalement à l’encontre de notre être le plus élémentaire, car nous sommes fait pour bouger.
Il est important de se reposer et de se détendre mais trop de repos ne fera, en réalité, qu’augmenter vos niveaux de stress et de frustration.

9. Comment l’Observation Consciente Permet-elle de Calmer l’Angoisse hyperbolique ?

Une des techniques reconnue consiste à créer une petite fiche où il est écrit : « Pratiquez l’observation (pensées, sentiments, émotions, sensations, jugement) avec compassion ou sans jugement.»

Cette méthode permet de conserver au maximum l’esprit d’objectivité et de vous détacher de votre perception subjective des événements.
Ainsi vous ne subirez plus votre précédente perception qui était issue d’un vécu ou d’un passif compliqué et empreint de souffrance.

A la fin de cet article, vous vous rendrez compte que l’angoisse et les craintes ne doivent pas prendre le dessus sur votre vie et qu’il est possible d’apprendre comment les calmer.

Conclusion


Utilisez les techniques et astuces pratiques contenues dans cet article et avec le temps, vous remarquerez que votre angoisse hyperbolique aura tendance à diminuer.

Au début, Vous vous sentirez désarmé, mais sachez qu’il existe des solutions tant que vous ferez le choix de garder en esprit les conseils partagés ici.


Et vous quels sont vos astuces pour limiter l’angoisse ? n’hésitez pas à les partager dans les commentaires pour aider, vous aussi, un maximum de personne.

Vous pouvez également consulter l’accompagnement en thérapie comportementale et cognitive, proposé par Henri Hélias.

starter pack anti stress

Découvrez gratuitement comment vous désensibiliser de vos symptômes de stress, d’anxiété, d’angoisse et de panique !

à propos

 

Bonjour, je Henri Hélias, Coach Comportemental et je vous souhaite la bienvenue sur mon site.

Anciennement atteint de troubles d’anxiété, je vous aide avec mon expérience, mes outils, mes conseils et accompagnements.

Pour connaître les accompagnements cliquez ICI

Pour accéder directement à la chaîne YouTube cliquez ICI

Henri Hélias
1 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer1
Partagez