Comment réduire l’Intensité de ses Angoisses Nocturnes ?

par

angoisses nocturnes

L’angoisse peut toucher tous les aspects de notre vie et vous avez certainement remarqué qu’elle peut-être bien pire dans le calme de la nuit, non ?

Non seulement cette situation est épuisante et frustrante, mais un mauvais sommeil peut nous rendre encore plus angoissé le lendemain.

Après une longue et pénible journée, vous grimpez dans votre lit et attendez que le sommeil vienne, mais votre esprit a malheureusement d’autres idées et les angoisses nocturnes commencent à montrer le bout de leur nez.

Au lieu d’avoir un sommeil réparateur, vous pensez au travail, au comportement de votre manager, aux factures ou à une conversation gênante que vous avez eue plus tôt dans la journée.


En bref: votre tête devient vite encombrée de soucis et il est impossible de vous endormir.

Me concernant, comme au travers des différents témoignages que je reçois quotidiennement, les angoisses nocturnes ont une présence récurrente:

« Je pense que mes angoisses, quand elles s’amplifient la nuit, c’est quand je me sens complètement seule« , dit Élodie, 26 ans.

« Je pense trop, ce qui m’empêche de dormir, car je ne peux pas m’arrêter. »

« Le pire, c’est quand ça se transforme en crises d’angoisses violentes où ma poitrine se serre. J’ai l’impression que je ne peux pas respirer et j’ai des sueurs nocturnes« , ajoute-t-elle.

« Le lendemain, je suis épuisée, j’ai du mal à fonctionner et j’ai du mal à me lever, ce qui gâche toujours ma journée ».

Pourquoi les angoisses sont-elles plus violente pendant la nuit ?

nos angoisses nocturnes sont de plus en plus présentes et nous empêchent de dormir correctement.

Pour le Docteur Eric Mullens « Le sommeil est un état qui nous permet de récupérer pour être à même de réattaquer une nouvelle journée dans de bonnes conditions physiques. La nuit le corps se restaure, il se défend contre les infections, il fabrique des hormones, la peau ne se régénère que la nuit. En un mot, le corps est loin de rester inactif. »

« Cependant, ce n’est pas le cas pour les nombreuses personnes qui luttent contre leurs angoisses et leurs crises de panique nocturnes« .

Il n’y a pas de raison unique pour laquelle les gens souffrent d’angoisses ou de crises de panique la nuit, explique-t-il, mais plusieurs facteurs peuvent être en cause.

Nous savons effectivement que le cerveau ne s’éteint pas pendant le sommeil, il est donc possible que des inquiétudes ou des angoisses refoulées se manifestent dans notre cerveau inconscient, entraînant des crises d’angoisses nocturnes.

Le simple fait d’être conscient que les autres dorment profondément peut entraîner également un sentiment d’isolement et aggraver ces angoisses.

De petits problèmes, comme oublier de poster une lettre ou de passer un appel anodin, peuvent soudain sembler bien pires qu’ils ne le sont en réalité.

Autre point important, celles et ceux qui luttent contre l’angoisse et les crises de panique pendant la journée sont plus susceptibles de ressentir ces symptômes la nuit.

Il y a effectivement moins de distractions pour les empêcher de s’inquiéter excessivement et leurs angoisses nocturnes, accrues, sont susceptibles d’affecter la qualité de leur sommeil.

Que pouvez-vous faire pour faire face ?

J’ai pu observer que la relation entre le sommeil et la santé mentale est cyclique.

En effet, si vous avez un mauvais sommeil, vous risquez de vous sentir fatigué le lendemain, ce qui peut rendre les choses encore plus difficiles et stressantes, aggraver l’angoisse et l’anxiété, et entraîner une autre nuit de sommeil perturbée.

Si vous subissez des angoisses nocturnes et que vous avez du mal à vous endormir, vous pouvez cependant prendre certaines mesures.

1. Evitez totalement la Caféine

Je vous parle de mon expérience personnel et des personnes que j’ai pu accompagner qui subissaient les angoisses nocturnes.

Limitez la caféine, le sucre et l’alcool au maximum pendant la journée !

Ces substances peuvent vous rendre anxieux, angoissé et agité la nuit, et peuvent vous empêcher de vous endormir et d’avoir un sommeil réparateur.

A cet effet n’hésitez surtout pas à regarder les étiquettes de vos boissons et de vos aliments, afin d’éviter au maximum la caféine.

Vous pouvez également essayer les tisanes, notamment l’extrait de camomille ou de valériane, qui peuvent favoriser le sommeil.

2. Anticipez votre journée du lendemain

S’organiser pour le lendemain peut aider à vous rassurer, dans la mesure où les zones d’ombres que remplissent vos angoisses seront moins présentent.

En effet, Beaucoup de personnes ont du mal à s’endormir parce qu’elles sont angoissées pour le lendemain.
Vous pouvez essayer de réduire ces angoisses nocturnes en vous assurant que vous avez tout préparé 😉

Par exemple, vous pouvez avoir une liste de choses à faire ou même préparer vos vêtements à l’avance sans soucis.

3. Quelle est la routine de sommeil à mettre en place ?

En développant une routine de relaxation avant d’aller au lit, vous aidez votre corps à reconnaître l’heure du sommeil et à enclencher votre cycle.

Essayez d’aller au lit et de vous réveiller à la même heure chaque jour.
Même le week-end, essayez de vous lever à une heure qui n’est pas trop différente de celle à laquelle vous vous levez en semaine et vous verrez que les effets dans la qualité de votre sommeil se feront rapidement sentir.

Il est également important de s’assurer que vous vous donnez le temps de dormir.

Se coucher trop tard et ne pas vous laisser assez de temps pour dormir peut vous amener à vérifier constamment l’heure et à vous inquiéter de ne pas vous sentir reposé le lendemain et je dois dire que c’est le cas le plus fréquent !

4. Comment mettre en place des routines de relaxation ?

Prendre des mesures en terme de relaxation pour se détendre, avant de se coucher, peut également faire toute la différence 🙂

Certaines personnes trouvent que se calmer en écoutant de la musique relaxante ou en prenant un bain peut aider.

Les exercices de respiration, la relaxation musculaire et la visualisation de scènes associées à des souvenirs heureux peuvent également aider.

Cependant, il est essentiel d’éviter d’utiliser son ordinateur portable ou son téléphone une heure environ avant de se coucher, car certains appareils émettent une lumière bleue qui, selon les recherches, peut interrompre notre sommeil.

Bien heureusement, certaines lunettes permettent de filtré ce type de lumière, afin de ne pas avoir le sommeil perturbé.

Vous pouvez tout à fait mettre en fond une vidéo apaisante de relaxation, en diminuant au maximum la luminosité de votre écran.

Faites un break

L’insomnie est frustrante, mais rester au lit et essayer de s’endormir ne fera qu’empirer les choses.
Si vous ne pouvez pas vous rendormir dans les 40 minutes et bien levez-vous, brisez le cycle !

Certaines personnes ont effectivement une phobie du sommeil et se focalisent sur leur incapacité à s’endormir, ce qui peut devenir un gros souci d’angoisse et d’anxiété.

Si vous n’arrivez pas à vous endormir, levez-vous et faites autre chose.

La lecture peut être thérapeutique et vous pouvez également pratiquer la méditation de pleine conscience.

Sollicitez l’aide d’un spécialiste

Si vous souffrez d’une angoisse ou d’une anxiété trop forte qui affecte votre sommeil et d’autres aspects de votre vie, il est important d’obtenir de l’aide.

Si vous constatez que des sentiments d’angoisses nocturnes et d’anxiété commencent à affecter de manière significative votre vie quotidienne, y compris votre incapacité à dormir, vous pouvez parler avec votre médecin au sujet des options de traitement, telles que les médicaments.

Egalement, les thérapies par la parole peuvent inclure une thérapie cognitivo-comportementale, qui peut aider à changer votre façon de penser et de vous comporter, en particulier lorsqu’il s’agit de pensées négatives.

Parler de vos problèmes avec votre médecin peut être difficile, c’est pourquoi j’ai produit un guide de dialogue à utiliser avec lui.

à très bientôt,

Henri Hélias

starter pack anti stress

Découvrez gratuitement comment vous désensibiliser de vos symptômes de stress, d’anxiété, d’angoisse et de panique !

à propos

 

Bonjour, je Henri Hélias, Coach Comportemental et je vous souhaite la bienvenue sur mon site.

Anciennement atteint de troubles d’anxiété, je vous aide avec mon expérience, mes outils, mes conseils et accompagnements.

Pour connaître les accompagnements cliquez ICI

Pour accéder directement à la chaîne YouTube cliquez ICI

Henri Hélias
1 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer1
Partagez