Le BON STRESS, est-ce que ça Existe ?

par

bon stress contre mauvais stress

Nous ne nous vantons généralement pas d’être stressés.

En fait, beaucoup d’entre nous rêvent de vivre une vie avec le moins de stress possible.
Mais zéro stress, est-ce vraiment un objectif atteignable ?

La vie serait ennuyeuse sans défis ni surprises.

Mais les événements stressants, inattendus et stimulants, sont plus qu’une simple pause dans l’ennui.
Ces facteurs de stress potentiels nous donnent l’occasion de nous dépasser et de grandir.

À la base, le stress est exactement cela : une occasion de grandir et de se défendre contre les aléas de la vie !

Cela vaut vraiment la peine d’examiner la différence entre le bon et le mauvais stress, la manière de gérer les deux et de transformer le stress en quelque chose de productif.

Concrètement, qu’est-ce que le stress ?

Le stress fait partie de notre vie quotidienne, mais il n’est pas toujours mauvais.

Alors que de nombreuses personnes pensent qu’avoir un sentiment de tension et l’adrénaline qui monte, est forcément quelque chose de négatif… en vérité les chose sont bien plus complexes que ça.

Le stress désigne la réponse physiologique que notre corps, nos émotions et notre système nerveux déclenchent, afin de nous préparer à des situations qui exigent une vigilance accrue.

Il existe en fait trois principaux types de stress : aigu, chronique et positif (relatif à l’excitation).

à propos du stress aigu

Le stress aigu est le terme utilisé pour désigner un facteur de stress de courte durée. Il est généralement associé à une réaction de protection.

Si vous vous aventurez dans une rue animée qui devient menaçante, votre corps réagira rapidement pour vous mettre à l’abri.
La panique que vous ressentez est un signe de stress aigu.
Toutefois, lorsque le danger est passé, la réaction de stress se dissipe généralement.
Notre corps a alors la possibilité de se remettre de cette réponse physiologique.

Dans la vie moderne, nous pouvons ressentir un stress aigu en parlant en public, en nous disputant ou en manquant notre train par exemple.
Le stress aigu peut être problématique lorsque l’événement stressant est grave, par exemple, lorsque nous sommes victimes de violence ou que nous craignons pour notre vie et que la réponse à l’angoisse liée au stress persiste.

à propos du stress chronique

Le stress chronique est une expérience de longue durée, qui trouve généralement son origine dans des circonstances qui échappent à notre contrôle.

Nous pouvons être stressés en raison de problèmes relationnels, de responsabilités permanentes, d’inégalités systémiques, d’un environnement qui change rapidement ou d’un problème de santé mentale à long terme.

Avec le stress chronique, nous ressentons continuellement la réponse physiologique accrue du stress aigu.
Comme notre corps et notre esprit n’ont pas la possibilité de récupérer, nous commençons à ressentir des effets secondaires négatifs qui nuisent à notre santé physique et mentale.

Ces effets peuvent être les suivants :

  • Anxiété,
  • Dépression,
  • Irritabilité,
  • Fatigue,
  • Perte d’efficacité personnelle,
  • Épuisement professionnel,
  • Épuisement de l’empathie,
  • Affaiblissement du système immunitaire,
  • Maux et douleurs inexpliqués (y compris les maux de tête),
  • Problèmes de mémoire et de concentration.

à propos du stress positif

Comment le stress peut-il être une bonne chose ? Étant donné que le but biologique du stress est d’aiguiser nos sens afin que nous puissions donner le meilleur de nous-mêmes, un peu de stress peut finalement être utile.

Dans le coaching de performance, les personnes qui atteignent un niveau élevé attribuent souvent au stress leurs incroyables performances.

Les athlètes parlent souvent de la pression de la compétition. Les acteurs parlent du fait de puiser dans l’énergie du public. Dans les bonnes circonstances, le stress positif (généralement appelé attente, excitation ou anticipation) peut nous rendre meilleurs.

La différence des facteurs de tension et de surmenage

Tous les facteurs de stress ne sont pas égaux.

Dans le cas d’un bon stress, nous nous réjouissons généralement de l’issue de la situation.

L’organisation d’un mariage, l’obtention d’un nouvel emploi ou d’une promotion, ou encore la naissance d’un enfant sont des exemples courants de stress.

Bien que ces expériences impliquent beaucoup de travail et provoquent même des sentiments difficiles, comme n’importe quelle mariée ou nouveau parent pourra en témoigner, le bénéfice de l’événement en vaut la peine.

Les sentiments positifs d’attente, d’excitation et d’anticipation nous permettent d’équilibrer la perturbation de notre équilibre avec les bénéfices attendus. Dans certains cas, comme la planification de vacances, l’anticipation peut être aussi agréable que l’expérience elle-même.

C’est un autre élément important du stress positif.
Le stress chronique et le stress aigu sont tous deux des types de détresse (en d’autres termes, de stress négatif).
Lorsque vous ressentez de la détresse, vous n’avez souvent aucun contrôle sur la durée du facteur de stress et vous n’en attendez aucun bénéfice.

En plus d’être accompagné d’un résultat souhaitable, le bon stress s’inscrit généralement dans un cadre temporel précis.

En d’autres termes, vous savez que le stress ne durera pas éternellement.
Les enfants grandissent, vous recevez votre diplôme, vous déballez votre dernière boîte de chaussures ou vous dites « Yes ! ».
Le sentiment de contrôle que vous avez sur les circonstances, ainsi que le délai limité, vous permettent de gérer plus facilement le stress positif.

Pourquoi une réaction intense peut-elle être bénéfique ?

Bien que nous considérions souvent le stress comme négatif, il est bon de se sentir chamboulé de temps en temps. Si nous n’avions jamais de tension et d’adrénaline, la vie serait plutôt terne et ennuyeuse.

Imaginez un jeu vidéo sans méchants ! Plutôt nul, non ?

Les facteurs de stress positifs nous donnent quelque chose à attendre avec impatience. Ils nous aident à grandir et à devenir des individus plus compétents.

Certains facteurs d’anxiété et d’angoisse donnent un sens aux saisons de notre vie, comme aller à l’université, élever de jeunes enfants ou créer une entreprise.

Un peu de stress est utile dans les domaines suivants :

  • Il vous procure un regain d’énergie,
  • Il peut vous aider à relever les défis quotidiens et vous motiver à atteindre vos objectifs,
  • Il aiguise votre attention et votre concentration,
  • Elle peut vous aider à accomplir des tâches plus efficacement,
  • Elle peut vous alerter lorsque quelque chose ne va pas (réaction de lutte ou de fuite),
  • Elle peut vous aider à renforcer votre résilience face aux revers de fortune.

Quels sont les effets bénéfiques ?

Avec la bonne dose de stress et surtout intellectualisée de la bonne manière, la vie devient plus excitante.

Le bon stress résulte de l’engagement, qui mène souvent à la fluidité. Le flux est associé à des niveaux de bonheur et de productivité plus élevés.

En fait, de nombreux psychologues et coachs pensent que le flux est l’antidote à l’épuisement et à la langueur.

Voici 4 bénéfices du bon stress :

  • Vous êtes plus performant,
  • Vous vous connectez aux autres de manière plus significative,
  • Vous apprenez à mieux vous connaître,
  • Vous vous lancez de nouveaux défis et renforcez votre efficacité personnelle.

Étant donné qu’un bon stress mène naturellement à la croissance, relever des défis est le moyen le plus sûr de développer vos capacités.
Le célèbre psychologue Lev Vygotsky pensait que les individus apprenaient mieux lorsqu’ils étaient confrontés à un défi situé juste en dehors de leur zone de confort actuelle. C’est ce qu’il appelle la zone de développement proximal, c’est-à-dire l’écart entre ce qu’une personne a déjà maîtrisé et ce qu’elle peut réaliser avec de l’aide.

En vous efforçant de relever et de maîtriser vos défis actuels, vous transformez votre mauvais stress en bon stress.
Mais ce n’est pas tout !

Apprendre à gérer efficacement le stress et à l’utiliser à votre avantage vous prépare à atteindre un niveau de performance supérieur.

à partir de quand les effets peuvent devenir maléfiques ?

Un bon stress reste une excitation. Un excès de stress, quel qu’il soit, peut entraîner les mêmes effets secondaires mentaux, physiques et émotionnels.

Il est important de gérer votre bien-être ou de travailler avec un professionnel qui peut vous aider à vous assurer que vous n’en faites pas trop.

Voici 5 signes à détecter pour déterminer si une source de stress est devenue trop importante.

Sachez une chose : le stress est avant tout mauvais lorsque qu’il est chronique !

Même si c’était autrefois quelque chose que vous attendiez avec impatience, vous avez maintenant l’impression qu’il n’y a pas de fin à ce stress :

  • Vous ne pouvez pas le contrôler,
  • Vous devenez incapable de fixer des limites efficaces ou de les gérer efficacement,
  • Il vous empêche de faire quoi que ce soit d’autre.
  • Si le facteur de frayeur et d’affliction prend tout votre temps, ou vous empêche de faire d’autres choses que vous voulez faire, vous risquez d’éprouver du ressentiment,
  • Il ne semble pas répondre à vos objectifs,
  • Vous ne voyez pas les avantages à long terme, alors vous avez l’impression que le stress n’en vaut plus la peine,
  • Il entre en conflit direct avec une autre priorité ou valeur que vous avez,
  • Le fait d’avoir à choisir entre des valeurs contradictoires peut rendre une situation légèrement stressante sur le plan émotionnel.

Est-il possible de changer les choses ?

La bonne nouvelle est que, tout comme un bon stress peut se transformer en mauvais stress, un mauvais stress peut se transformer en bon stress, même si les circonstances sont loin d’être idéales.

Avec de la pratique, vous pouvez recadrer presque toutes les situations stressantes pour en faire une expérience d’apprentissage utile.

Mes 5 conseils pour transformer le mauvais stress en bon stress

bon stress

  1. Voyez les avantages potentiels d’une situation:

Examinez la situation sous tous les angles, et adressez-vous à un coach ou à un thérapeute si vous avez du mal à trouver les points positifs. Même si cela ne correspond pas à ce que vous attendiez ou souhaitiez, de nombreuses situations qui semblent difficiles au départ peuvent souvent nous aider à grandir de manière inattendue.

  1. Rappelez-vous de vos points forts:

Lorsque nous restons dans notre zone de confort, nous n’avons pas l’occasion d’utiliser nos forces à leur plein potentiel. Les situations stressantes vous permettent de jouer un rôle de leader. Elles vous encouragent également à faire appel à votre ingéniosité et à affiner votre capacité à évoluer, et à vous épanouir sous pression.

  1. Concentrez-vous sur les ressources dont vous disposez:

Une fois que nous sommes ancrés dans des habitudes confortables, nous avons tendance à prendre pour acquis les moyens dont nous disposons. Travailler sur le stress peut nous aider à regarder nos atouts d’une nouvelle façon. Nous sous-estimons souvent ce que nous pouvons faire avec ce que nous avons déjà sous la main.

  1. S’appuyer sur les autres:

S’appuyer sur les autres pour relever un défi permet de souder un groupe comme rien d’autre. Lorsqu’ils travaillent à un objectif commun, les gens font souvent leur meilleur travail et le plus créatif. La collaboration permet aux collègues de s’appuyer sur la force des autres pour maximiser leurs propres capacités. Vous découvrirez peut-être que vous pouvez vous épanouir d’une nouvelle manière en travaillant avec une équipe qui vous soutient.

  1. Apprenez quelque chose de nouveau:

Il n’y a rien de tel que de se surprendre soi-même. Le stress vous permet de grandir et d’apprendre de nouvelles façons de faire les choses. Vous pouvez découvrir des approches créatives à des défis de longue date et développer votre capacité d’apprentissage. En prime, l’apprentissage permet de garder un esprit jeune, une bonne humeur et ouvre la porte à de nouvelles relations au fur et à mesure que vous grandissez.

En conclusion

J’espère que ces conseils vous permettront de réduire votre stress et de comprendre au mieux comment l’aborder au quotidien.
Si, malgré tout, le stress et l’angoisse gagnent chaque jour plus de terrain dans votre quotidien, n’hésitez pas à consulter nos accompagnements avancés.

Prenez soin de vous,

Henri Hélias

starter pack anti stress

Découvrez gratuitement comment vous désensibiliser de vos symptômes de stress, d’anxiété, d’angoisse et de panique !

à propos

 

Bonjour, je Henri Hélias, Coach Comportemental et je vous souhaite la bienvenue sur mon site.

Anciennement atteint de troubles d’anxiété, je vous aide avec mon expérience, mes outils, mes conseils et accompagnements.

Pour connaître les accompagnements cliquez ICI

Pour accéder directement à la chaîne YouTube cliquez ICI

Henri Hélias
1 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer1
Partagez